Véronique Cloquet

Diplômée en kinésithérapie, Véronique Cloquet est spécialisée en thérapies manuelles depuis plus de 30 ans et pratique le shiatsu depuis 15 ans.

Son travail s’inscrit dans la complémentarité des techniques orientales, basées sur les concepts énergétiques de la MTC et des techniques occidentales, plus analytiques, tout en gardant un regard holistique. La clé de son travail est le développement d’une meilleure conscience de nous-mêmes dans l’objectif de favoriser notre autonomie face à notre santé. Son approche thérapeutique est centrée sur le mouvement qui permet de favoriser une circulation harmonieuse de l’énergie vitale, d’apaiser nos blessures du passé et d’apprécier nos qualités intrinsèques.

Son parcours débute à l’Université Catholique de Louvain où elle obtient une licence en kinésithérapie en 1989.

C’est à Boston, en 1991, qu’elle rencontre le professeur John Barnes qui l’a sensibilisée aux techniques énergétiques au travers des tissus facials du corps. Elle continuera ensuite à se former dans ce domaine ainsi qu’en thérapie Cranio-Sacrée et en technique de Libération Somato-Émotionnelle à l’institut Upledger en Belgique avec Marc Van der Straeten et Monique Volkering (UIB).

Son trajet professionnel fut jalonné de belles rencontres et d’expériences telle que celle avec Yves Xhardez avec qui elle a co-écrit le livre « Verrouillage et protection dorso- lombaire », publié aux éditions Frison Roche. Elle a aussi eu l’opportunité de créer le service pluridisciplinaire de « L’école du dos » à la clinique César de Paepe en collaboration avec les cliniques Universitaires Saint-Luc et Saint-Pierre à Ottignies.

C’est en 2007 qu’elle a commencé à étudier le shiatsu à l’école de Louvranges et en 2009 à l’école de Ohashiatsu à Paris. Elle est diplômée en shiatsu style Ohashiatsu depuis 2013. Elle a également suivi durant 6 ans les cours de Médecine Traditionnelle Chinoise avec Jean-Marc Weill (Paris).

Depuis 2014, elle est coordinatrice d’une équipe pluridisciplaire axée sur l’accompagnement des personnes en phase d’épuisement professionnel au centre médical « La Maison du Mieux-Être » à Bruxelles. Depuis lors elle s’est aussi formée en shiatsu et oncologie et supervise les stages de l’école de shiatsu de Louvranges qui se font à l’UCL dans le service d’oncologie pour soutenir les patients dans leur lutte contre le cancer…

Elle est enseignante en shiatsu depuis 2017, reconnue par la Fédération Belge de Shiatsu, formée par le docteur Karine Favresse (Louvranges), Jean Marc Weill (Paris), Rosanna Tursi (Milan), Anke Herman (Bruxelles) et à l’école internationale « Touch for Peace » par maître Ohashi (New York). Depuis lors, elle a enseigné le shiatsu de style Ohashiatsu, le Do In, la méditation ainsi que l’anatomie à l’école de Shiatsu de Louvranges et à Bruxelles.